Tout savoir sur les potagers et jardinières autonomes d'intérieur

Tout savoir sur les potagers et jardinières autonomes d'intérieur

de lecture - mots

Vous rêvez d’avoir votre propre potager mais vous vivez dans un appartement qui manque d’espace extérieur ? 

En 2021, plus besoin de posséder un jardin pour faire pousser ses légumes, ses fruits ou ses plantes aromatiques ! Plus besoin également d'une terrasse ensoleillée ou d'une fenêtre orientée plein sud qui apporte la lumière nécessaire à la bonne pousse des plantes comestibles !

Des plantes robustes et éclatantes de vitalité depuis le confort de son salon ou de sa cuisine, c’est la promesse des jardinières autonomes d’intérieurs 

 POTAGER d'intérieur autonome jardinière 1

Zoom sur cette petite révolution de la déco d’intérieur utile ! 

Dans cet article nous allons voir : 

  • Qu’est-ce qu’un potager d'intérieur autonome ? 
  • Comment ça fonctionne : les systèmes hydroponiques.
  • Les avantages d’une jardinière d’intérieur autonome.
  • Les limites d’un potager d’intérieur.
  • Le top 10 des fruits, légumes et plantes à faire pousser en intérieur

Prêt à cultiver votre propre jardin intérieur comestible et à récolter vos fruits et légumes ? C'est parti !

UN POTAGER AUTONOME D'INTÉRIEUR C'EST QUOI ?

Le potager autonome d’intérieur est un concept nouveau et rafraichissant qui permet de cultiver toute sorte de plante depuis l’intérieur de son appartement ou de sa maison. C’est un véritable allié de la cuisine moderne.

Son principal intérêt réside dans la culture de plantes aromatiques et des micro-pousses, mais pas que !

Une fois que vous aurez maitrisez le concept, qui est plutôt facile, et acquis un peu d’expérience vous pourrez tenter de cultiver de petites variétés fruitières. Mais ne vous attendez pas à faire pousser un olivier ou un cocotier dans votre salon !   

Pratique et peu encombrant, ces jardinières autonomes sont faciles d’utilisation même pour ceux qui n’ont pas la main verte. Il vous suffit de remplir le réservoir d’eau, d’ajouter de l’engrais puis de laisser faire la magie de la nature.  

Les plantes poussent dans un système dit hydroponique. C’est une culture hors-sol différentes de la culture traditionnelle en terre. Avec l’hydroponie, les plantes développent leurs racines dans une solution nutritive composée d’eau et d’engrais.

potager intérieur autonome jardinière cultiver plantes

Fonctionnement d’un système hydroponique 

L’hydroponie fonctionne selon un principe très simple : Fournir aux plantes ce dont elles ont exactement besoin au moment où elles en ont besoin.

C’est un système qui permet de cultiver dans des conditions optimales grâce au contrôle de tous les facteurs environnementaux qui entourent la plante. 

  • Permettre aux plantes d’avoir une exposition maximale aux nutriments et à l’eau.
  • Contrôler l’équilibre du pH et la qualité de l'eau ainsi que son oxygénation.
  • Contrôler la quantité de lumière reçu par les plantes ainsi que la durée d'exposition journalière.

Ces contrôles, pour la plupart automatiques, présentent de nombreux avantages tout en réduisant certains facteurs de risque de la culture en extérieur.  

Les différents types d’hydroponie 

Aujourd’hui, il existe six grandes familles de systèmes d’hydroponie :

Il y a de multiples variantes pour chacun de ces différents systèmes. 

Ce qu'il faut retenir : 

Tous ces systèmes sont hydroponiques parce qu'ils n'utilisent pas de terre, et parce que vous nourrissez les plantes avec une solution d'eau riche en nutriments plutôt que de les planter dans le sol. La seule différence entre chaque type de système réside dans la manière dont ils apportent l'eau, l'oxygène et les nutriments aux plantes. 

Le système hydroponique utilisé majoritairement par les potagers autonomes d'intérieurs est celui de la culture dans l'eau. C'est le système le plus simple à mettre en place dans un appartement. Les plantes sont simplement suspendues au dessus d'une eau chargé en nutriment.  

L’éclairage des jardinières autonomes 

potager intérieur autonome jardinière cultiver plantes

Pour réussir à faire pousser n'importe quel type de plante à l'intérieur, il faut avant tout comprendre la quantité de lumière dont elles ont besoin pour se développer. Les différentes pièces de votre lieu de vie offrent des niveaux variés de lumière naturelle qui ne sont pas forcément adaptés à tous les fruits et légumes.

Alors qu'en est-il de l'éclairage d’un potager autonome ? Il existe deux types de potagers autonomes : Ceux qui fonctionne à la lumière naturelle et ceux avec des lumières artificielles. 

Jardinière d’intérieur à la lumière du soleil 

Si vous pouvez placer votre jardinière d’intérieur près d’une fenêtre ou une terrasse, lui permettant de recevoir au moins 6 à 15 heures de soleil par jour, alors cette lumière naturelle peut fournir l’éclairage dont certaines de vos plantes ont besoin. Veillez toutefois à calculer la lumière qu’elles recevront durant toutes les saisons, car il est plutôt rare en hiver d’avoir un espace assez ensoleillé pour que les plantes se développent dans de bonnes conditions. Attention également au choix des plantes à faire pousser. Beaucoup de légumes ont besoin d'une quantité de lumière bien supérieure à celle généralement disponible au bord d'une fenêtre.

Jardinière d’intérieur à éclairage artificiel 

Comment les plantes font-elles pour pousser sans soleil?  

Et bien grâce à des LEDs horticoles. Ce sont des lumières conçues spécifiquement pour les plantations en intérieur. Elles ne consomment pas beaucoup d’énergie et n’émettent pratiquement aucune chaleur. Le bénéfice principal se trouve dans le fait qu’elles favorisent grandement la photosynthèse des plantes et par ce biais, leur croissance 

Chaque variété de plante aura des besoins lumineux plus ou moins important.

Par exemple, les légumes verts ou le romarin ont besoin d’approximativement 12 à 14h d’exposition journalière tandis que le basilic, le thym, le persil ou la menthe plutôt de 14 à 16h. Les plantes à fruits, comme les tomates, les poivrons et les agrumes, ont besoin de la plus longue exposition (plus de 16 heures quotidien). Il en est de même pour la ciboulette ou les semis en cours de germination. 

 

LES AVANTAGES D'UN POTAGER AUTONOME D'INTÉRIEUR

1. Une croissance rapide et accéléré  

EFFET HYDROPONIE VS CULTURE EN TERRE

Les plantes cultivées dans des jardins et des champs sont exposées à une multitude de variables qui ont un impact négatif sur leur santé et leur croissance. Les champignons présents dans le sol peuvent transmettre des maladies aux plantes. Les animaux sauvages comme les lapins peuvent dévorer les légumes mûrs de votre jardin. Des insectes comme les sauterelles peuvent s'abattre sur vos cultures et les anéantir en une après-midi. 

Les systèmes hydroponiques mettent fin à l'imprévisibilité de la culture des plantes en plein air et dans la terre. Sans la résistance mécanique de la terre, les semis peuvent mûrir beaucoup plus rapidement. En éliminant les pesticides, les systèmes hydroponiques produisent des fruits, des légumes et des plantes aromatiques de manière beaucoup plus saine 

Sans obstacles, les plantes sont libres de se développer vigoureusement et rapidement.  

Résultat : Une qualité supérieure et une croissance accélérée. 

2. Un système parfaitement autonome  

Vous n’avez pas la main verte ? Pas d’inquiétude, le système de contrôle intelligeant est accessible même pour les débutants. 

Si vous êtes du genre tête en l’air ou si vous êtes souvent en voyage, vous pouvez faire confiance au potager autonome pour prendre soin de votre culture durant votre absence. Le système permet à vos plantations de ne jamais manquer d’eau ou de nutriments. Vous aurez seulement besoin de changer l’eau à peu près une fois toutes les deux semaines. En fonction des modèles, ce délai peut varier. C’est pourquoi les modèles de dernière génération vous préviennent avec l’aide d’un voyant qui indique quand il faut changer l’eau ou ajouter des nutriments. 

C’est la seule chose à gérer. C’est un vrai jeu d’enfant et avouons que c'est plutôt pratique pour partir en vacances. 

jardinière intérieur potager autonome planter fruit légumes chez soit

3. Une déco d’intérieur nature et ludique 

Oui car le design sobre et minimaliste des potagers autonomes est bien souvent pensé afin de s’accorder avec toutes les décos d’intérieur. Ils vous permettront de végétaliser et d’oxygéner vos pièces à vivre en y ajoutant une touche de vert et d’originalité qui font leur effet.  

Nos petites têtes blondes vont également adorer découvrir les bases de la culture des fruits et légumes qui finiront ensuite dans leur assiette. C’est une excellente introduction à la consommation de légumes (qui peut être parfois compliqué avec des enfants qui vénèrent les délicieux steaks frites de la cantine).  

Il se pourrait même que la contemplation des plantes qui poussent devienne un rendez-vous hebdomadaire en famille et nourrisse par la suite de riches discussions avec vos enfants !

POTAGER d'intérieur autonome jardinière 3

LES LIMITES D'UNE JARDINIÉRE AUTONOME D'INTÉRIEUR

Si vous manquez d’espace intérieur, la cohabitation avec votre potager peut s’avérer un peu compliqué. 

En effet, certaines plantes ont besoin de cycles lumineux allant de 12 à 18 heures par jour. Pour ceux qui apprécient dormir dans l’obscurité, il n'est pas recommandé d'avoir un potager autonome dans la même pièce. Pour ne pas être gêné par la lumière au quotidien, nous vous conseillons de choisir un endroit stratégique.

Il en est de même pour le bruit. Certains potagers d’intérieurs sont plus bruyants que d’autres, à cause des pompes à air ou bulleurs qui oxygènent la solution nutritive. Le niveau sonore n’est absolument pas gênant en journée car très peu bruyant et ponctuel mais venu le moment de dormir cela peut l'être un peu plus.

Dernier point, vous ne pourrez pas faire pousser tous les fruits et légumes de vos rêves. En effet, les arbres fruitiers comme les orangers, les pommiers, les abricotiers ou les pêchers nécessitent des apports lumineux et un espace pour les racines bien trop importants pour un système de potager d’intérieur. Vous devrez vous limiter aux plantes aromatiques, aux petits fruits et légumes et aux variétés naines comme les tomates-cerises. 

 

TOP 10 DES PLANTES À FAIRE POUSSER EN INTÉRIEUR

Les herbes aromatiques 🌿

Les herbes aromatiques comme le romarin, le thym, le basilic, la lavande, le persil ou la ciboulette sont parfaites pour un potager d’intérieur. En plus d’aider à faire des économies sur le long terme, elles sont particulièrement adaptées aux cultivateurs novices car elles adorent pousser dans l’eau et ne nécessitent aucun soin particulier. 

Le cèleri 🥬

Vous pouvez faire pousser du céleri à partir de graines ou simplement en plantant la souche (assurez-vous qu'elle mesure environ cinq centimètres de long) d'une botte, racines vers le bas, dans votre potager autonome. Vous allez pouvoir contempler rapidement la magnifique croissance de votre légume. 

Laitue et autres légumes verts 🥗

Si vous aimez les bonnes salades de saison, vous souhaitez peut-être commencer à cultiver vos propres légumes verts à l'intérieur. Laitue, épinard, chou frisé, autant de possibilités gustatives pour votre jardin intérieur. 

Les poivrons 🌶️

Les poivrons ou les piments peuvent être aussi cultivés à l'intérieur. Sachez que pour réussir à cultiver ces légumes colorés et savoureux, il est recommandé de disposer la jardinière autonome près d’une fenêtre lumineuse et ensoleillée afin qu'un apport lumineux naturel complète la lumière artificielle.

Les tomates 🍅

En 2021, nous ne sommes plus limités à faire pousser des tomates à l’extérieur. N’est-ce pas magnifique ? Il est tout de même préférable de choisir des tomates naines qui sont plus faciles à cultiver en jardinière d’intérieur et demandent moins d'attention.

Les carottes 🥕

Les carottes sont une autre excellente option pour le jardinier d’intérieur, d'autant plus qu'elles préfèrent généralement les environnements frais. Elles font parties de la famille des légumes "racines" comme la betterave ou la pomme de terre qui poussent facilement en intérieur à condition de remplir le conteneur de votre potager autonome de perlite ou de flocons de laine de roche 

Les radis 🔴

De délicieux radis fait-maison que l’on cueille directement dans sa cuisine avant un diner ou un apéro. Ça vous tente ? Et bien c’est possible. Ce sont des légume-racine comme la carotte ci-dessus, qui sont idéals pour le jardinage d’intérieur à cause de leur préférence pour les endroits frais. 

Le citron 🍋

Cela peut vous surprendre de voir des citrons sur cette liste, mais oui, vous pouvez faire pousser un citronnier en intérieur. Il aura besoin de 8 à 12 heures journalières de soleil ou d’éclairage LED horticole. 

L’orchidée 💐

Les plantes fleuries sont bien souvent exigeantes et risquent de ne pas s’épanouir dans une jardinière autonome d’intérieur. L’orchidée quant-à-elle s’en accommode très bien et produit de magnifiques fleurs en hydroponie. Attention tout de même à contrôler le niveau de l’eau régulièrement car c’est une plante qui boit beaucoup. 

Les plantes vertes d’intérieur 🌱

De nombreuses plantes vertes sont cultivables en intérieur et en hydroponie : l’anthurium, la dracaena, le ficus, le lierre, le philodendron...Le choix est vaste, vous pouvez vous faire plaisir !

 

FIN DE NOTRE PETIT GUIDE

Cher lecteur et lectrice, notre article sur les potagers d'intérieur autonomes touche déjà à sa fin. Ces systèmes novateurs et très pratiques n'auront plus de secret pour vous à l'avenir. 

Si vous cherchez le potager autonome qui s'accordera le mieux avec votre cuisine ou votre intérieur, nous ne pouvons que vous inviter à jeter un œil à notre sélection des plus beaux potagers et jardinières d'intérieur. Vous y trouverez à coup sur de quoi végétaliser votre intérieur de manière intelligente et esthétique.

Merci pour votre lecture et à bientôt !

 sélection potagers intérieur et jardinières autonomes

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés